suivez-nous sur facebook
facebook
menu
Livre Mal de dos, mal de Bouffe
"Un livre indispensable, sur les relations certaines entre qualité des graisses et douleurs."
France Guillain

la douleur

Les organes tendineux de Golgi adressent à notre moelle épinière un message sensitif lorsque le muscle où ils se trouvent atteint un niveau important de contracture. Notre moelle épinière analyse le message et s'il est important elle le transmet vers le cervelet et le cerveau. Le cerveau analyse à son tour le message et décide de déclencher ou non la douleur.

La douleur est proportionnelle au message que le cerveau reçoit. C'est une alerte qui nous avertit qu'il y a un problème. La douleur n'est pas une ennemie, c'est une alliée qui nous veut du bien. Grâce à la douleur, nous économisons la zone contracturée.

Notre organisme s'adapte à notre comportement. Si nous nous gavons de médicaments antalgiques, il hausse le niveau de la douleur et nous avons toujours autant mal. Les antalgiques ne fonctionnent qu'à court terme.

L'intensité de la douleur est proportionnelle à l'intensité de la contracture musculaire.Pour diminuer efficacement l'intensité de la douleur, nous devons diminuer l'intensité de la contracture musculaire. Le palper-rouler profond manuel est tout indiqué car il entrave l'activité de la boucle de la contracture.